--> Fleurs Du Mal

Fleurs Du Mal

Poèmes et sentiments

Certaines poésies et photographies sont personnelles, quelques photographies ont un copyright, merci de ne rien copier sans autorisation Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

samedi 26 avril 2008

Un poète disait...

145258 

Un poète disait que lorsqu'il était jeune,
Il fleurissait des vers comme un rosier des roses.
Lorsque je pense à elle, il me semble que jase
Une fontaine intarissable dans mon coeur.
Comme sur le lys Dieu pose un parfum d'église,
Comme il met du corail aux joues de la cerise,
Je veux poser sur elle, avec dévotion,
La couleur d'un parfum, qui n'aura pas de nom.
Vous m'avez regardé avec toute votre âme.
Vous m'avez regardé longtemps comme un ciel bleu.
J'ai mis votre regard à l'ombre de mes yeux...
Que ce regard était passionné et calme...

Francis Jammes. Extrait de Tristesses;

 

456852

Poème proposé par LuCie W à 19:52
Autres poèmes écrits dans Matins de Printemps ♣
Pour laisser un message c'est ICI...! [3]

Permalien [#]

dimanche 3 février 2008

Il est des mots...

aaaa12

Il est des mots dont les baisers
Nous font penser qu’ils ont des lèvres,
Ces mots sont d’amour, ou d’espoir,
D’immense amour, d’espoir sans trêve.

 

Ces mots sont nus et ils embrassent
Lorsque la nuit perd son visage,
Ces mots sont nus et se refusent
Aux murs de ta déconvenue.

 

Des mots soudain hauts en couleur
Au milieu d’autres sans saveur,
Des mots épées, inespérés
Tels la poésie ou l’amour.

 

Voilà le nom de qui l’on aime
Lettre à lettre tout dévoilé
Sur un bout de marbre distrait,
ou de papier abandonné.

 


Ce sont des mots qui nous transportent
Là où la nuit est la plus forte,
Jusqu’au silence des amants
Qui s’étreignent contre la mort.

Alexandre O'Neill

743685

Poème proposé par LuCie W à 09:15
Autres poèmes écrits dans Matins de Printemps ♣
Pour laisser un message c'est ICI...! [4]

Permalien [#]

lundi 24 septembre 2007

Lassitude

6428406ei6gd2

Ils ne savent plus où se poser ces baisers,
Ces lèvres sur des yeux aveugles et glacés;
Désormais endormis en leur songe superbe,
Ils regardent rêveurs comme des chiens dans l'herbe,   
La foule des brebis grises à l'horizon,
Brouter le clair de lune épars sur le gazon,
Aux caresses du ciel, vague comme leur vie;
Indifférents et sans une flamme d'envie,   
Pour ces rosés de joie écloses sous leurs pas;
Et ce long calme vert qu'ils ne comprennent pas.

Maurice Maeterlinck.

Les_amants_de_Ren_Magritte
Magritte - Les amants

Poème proposé par LuCie W à 07:24
Autres poèmes écrits dans Soirs d'Automne ♣
Pour laisser un message c'est ICI...! [11]

Permalien [#]

dimanche 17 juin 2007

Je porte ton coeur avec moi

e_e_cummings

J'ai toujours ton coeur avec moi
Je le garde dans mon coeur.

Sans lui, jamais je ne suis,
Là où je vais, tu vas, ma Chère
Et tout ce que je fais par moi-même
Est ton fait, ma Chérie.
Je ne crains pas le destin
Car tu es à jamais le mien, ma Douce.
Je ne veux pas d'un autre monde
Car ma Magnifique, tu es mon monde, mon vrai.
C'est le secret profond que nul ne connaît,
C'est la racine de la racine,
Le bourgeon du bourgeon,
Et le ciel du ciel,
D'un arbre appelé vie qui croît plus haut
Que l'âme ne saurait espérer ou l'esprit le cacher.
C'est la merveille qui maintient les étoiles éparses,
Je garde ton coeur,
Je l'ai dans mon coeur.

E.E.Cummings

AT1__211_

Poème proposé par LuCie W à 11:06
Autres poèmes écrits dans Matins de Printemps ♣
Pour laisser un message c'est ICI...! [25]

Permalien [#]

mardi 12 juin 2007

Quarante ans

quarante_ans

Quarante ans: la maturité!

Plus de force, moins de santé.

Plus d'allure, moins de beauté.

Plus de hauteur, moins de fierté.

Moins d'appétits, plus d'exigences.

Moins d'élan, plus de volonté.

Moins de foi, plus d'autorité.

Moins de coeur, plus d'humanité.

Plus de vertu, moins d'innocence.

Et quelque bien a quoi l'on pense,

plus de prix et moins d'importance...

Noire lumière de l'Été !

Paul Géraldy


oiseauencoeur

Il se reconnaîtra

Poème proposé par LuCie W à 10:12
Autres poèmes écrits dans Flammes de l'Eté ♣
Pour laisser un message c'est ICI...! [5]

Permalien [#]

samedi 14 avril 2007

Me souvenir

me_souvenir

Me Souvenir...

De ses mains me déshabillant timidement,
De ses lèvres effleurant les miennes tendrement,
De son souffle venant mourir dans mon cou,
De ces moments éphémères et pourtant si doux.

 

Me Souvenir...

 

De son souffle et son corps contre le mien,
De ces inoubliables secondes volées à la vie,
Qu'en mon âme je garde vivaces, pour que demain
A jamais, elle ne tombent dans l'oubli.

 

Me Souvenir...

 

De ce désir intense d'être au creux de ses bras
Pour ne sentir que le parfum de sa peau,
Et se glisser doucement dans ses pas
Pour ne jamais oublier, qu'aimer est un mot si beau.

 

Me Souvenir...

LuCie

me_souvenir


technorati tags:

Poème proposé par LuCie W à 14:00
Autres poèmes écrits dans ♥ LuCie ♥
Pour laisser un message c'est ICI...! [14]

Permalien [#]

vendredi 13 avril 2007

Fleur du Mâle

"Là, tout n’est qu’ordre et beauté, Luxe, calme et volupté"

Charles Baudelaire

fleur_du_m_le

Petit clin d'oeil au nouveau parfum de Jean Paul Gaultier.


Fleur d'oranger, accord de fougère, blanc immaculé, volupté, sensibilité, masculinité, sensualité, virilité.
Pour les hommes sans complexes.

fleur_du_m_le

Une réponse à ceux qui arrivent ici en recherchant "Fleur du Mâle de Jean Paul Gaultier"

Poème proposé par LuCie W à 17:14
Autres poèmes écrits dans ♦ Paroles & Sentiments
Pour laisser un message c'est ICI...! [4]

Permalien [#]

mercredi 4 avril 2007

Le chemin de sable

chemin

Ne pas se rappeler en suivant ce chemin...
Ne pas se rappeler... Je te donnais la main.
Nos pas étaient semblables,
Nos ombres s'accordaient devant nous sur le sable,
Nous regardions très loin ou tout près, simplement.
L'air sentait ce qu'il sent en ce moment.
Le vent ne venait pas de l'Océan. De là
Ni d'ailleurs. Pas de vent. Pas de nuage. Un pin
Dont le jumeau fut coupé dans le temps
Etait seul. Nous parlions ou nous ne parlions pas.
Nous passions, mais si sûrs de la belle heure stable !
Ne te retourne pas sur le chemin de sable.

 

Sabine Sicaud

AT1__119_

Poème proposé par LuCie W à 22:12
Autres poèmes écrits dans Matins de Printemps ♣
Pour laisser un message c'est ICI...! [5]

Permalien [#]

samedi 31 mars 2007

Le temps perdu

sunset_tasmania

Devant la porte de l'usine
le travailleur soudain s'arrête
le beau temps l'a tiré par la veste
et comme il se retourne
et regarde le soleil
tout rouge tout rond
souriant dans son ciel de plomb
il cligne de l'œil
familièrement
Dis donc camarade Soleil
tu ne trouves pas
que c'est plutôt con
de donner une journée pareille
à un patron ?

Jacques Prévert

prevert

Le 11 avril 1977 Jacques prévert décédait.
Pour les 30 ans de sa disparition, A2 lui rend hommage
en diffusant le 11 Avril 2007
tout au long de la journée

des poèmes récités par de jeunes artistes:

10h45 Ridan récitera "le cancre",
13h45 Mickey 3D "Déjeuner en famille",
18h45 La Fouine "Le temps perdu",
20h45 Emilie Loizeau "Pour faire le portrait d'un oiseau"
22h40 Tété terminera cet hommage en récitant "Etranges étrangers"

Les textes seront mis en images par cinq jeunes graffistes.
C'est l'occasion de découvrir ou re-découvrir
la poésie de Prévert.

Poème proposé par LuCie W à 19:00
Autres poèmes écrits dans Matins de Printemps ♣
Pour laisser un message c'est ICI...! [4]

Permalien [#]

mardi 20 mars 2007

La chanson de Prévert

200398512_001
Oh je voudrais tant que tu te souviennes

Cette chanson était la tienne
C'était ta préférée
Je crois
Qu'elle est de Prévert et Kosma
 
Et chaque fois les feuilles mortes
Te rappellent à mon souvenir
Jour après jour
Les amours mortes
N'en finissent pas de mourir
 
Avec d'autres bien sûr je m'abandonne
Mais leur chanson est monotone
Et peu à peu je m' indiffère
A cela il n'est rien
A faire
 
Car chaque fois les feuilles mortes
Te rappellent à mon souvenir
Jour après jour
Les amours mortes
N'en finissent pas de mourir
 
Peut-on jamais savoir par où commence
Et quand finit l'indifférence
Passe l'automne vienne
L'hiver
Et que la chanson de Prévert
 
Cette chanson
Les Feuilles Mortes
S'efface de mon souvenir
Et ce jour là
Mes amours mortes
En auront fini de mourir

Serge Gainsbourg


125897

Poème proposé par LuCie W à 21:10
Autres poèmes écrits dans Soirs d'Automne ♣
Pour laisser un message c'est ICI...! [9]

Permalien [#]