-->

Fleurs Du Mal

Poèmes et sentiments

Certaines poésies et photographies sont personnelles, quelques photographies ont un copyright, merci de ne rien copier sans autorisation Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

mercredi 5 mai 2010

Baiser

2827172044_3

Renverse-toi que je prenne ta bouche,
Calice ouvert, rouge possession,
Et que ma langue où vit ma passion
Entre tes dents s'insinue et te touche:

C'est une humide et molle profondeur,
Douce à mourir, où je me perds et glisse;
C'est un abîme intime, clos et lisse,
Où mon désir s'enfonce jusqu'au cœur...

-Ah ! puisse aussi t'atteindre au plus sensible,
Dans son ampleur et son savant détail,
Ce lent baiser, seule étreinte possible,
Fait de silence et de tiède corail;

Puissé-je voir enfin tomber ta tête
Vaincue, à bout de sensualité,
Et détournant mes lèvres, te quitter,
Laissant au moins ta bouche satisfaite !...



Lucie Delarue
n16186469

Poème proposé par LuCie W à 15:46
Autres poèmes écrits dans Flammes de l'Eté ♣
Pour laisser un message c'est ICI...! [48]

Permalien [#]

Traces de passage...

    superbe !

    heureuse de ton retour...

    Posté par Wictoria , le mercredi 5 mai 2010 à 21:30
  • @ Wictoria : merci, c'est bon de savoir que tu passes toujours.
    Bisous

    Posté par LuCie , le lundi 24 mai 2010 à 21:33
  • Jolie poème, tu as un très belle plume je trouve !
    Bonne fin de journée,

    Posté par Audrey , le vendredi 4 juin 2010 à 18:15
  • étant donné que c'était signé Lucie, j'ai cru que c'était toi qui avait écrit ce poème ... Dsl !!
    Ton blog est vraiment super, je l'adore

    Posté par Audrey , le vendredi 4 juin 2010 à 18:34
  • Comme une lueur

    Je pensais que j'avais plus de tes news et je voulais t'écrire pour en prendre et en donner mais en passant ici je vois que tu vies, cela fait plaisir de voir ton blog renaitre Lucie.
    on s'écrit commence car je sais plus ou t'écrire.
    Gros bisous.

    Jules

    Posté par Jules , le lundi 21 juin 2010 à 18:56
  • j'ai bcp aimé me balader sur ton blog
    tu a le don de bien mettre en image les poemes
    bonne journée

    Posté par JO , le dimanche 4 juillet 2010 à 08:53
  • juste apprecier ce ki est bien

    ofet lucie je suis impressionner par ta maniere de voir les choses, tu sais voir juste et ca tu merite que l on te face des eloges... j ai pas regretter ma visite par ici et kan je pense ke j ai failli passe a cote. bien de chose a toi ma grde et bonne continuation.kiss

    Posté par stephane maxime , le vendredi 9 juillet 2010 à 20:35
  • ozène?

    "et ses baisers mordus sanglants"...etc
    quand l'homme de ma vie m'a quittée, qui souffrait de punaisie...pour seule vengeance je lui ai envoyé une pince à linge...sans un mot.

    Posté par séraphine mouche , le dimanche 8 août 2010 à 19:35
  • airwick airnonck

    "quand on refoule de la luette
    on ne se gausse pas des piékipus"

    Posté par ann O'rexy , le lundi 16 août 2010 à 19:25
  • je sais ps com tu fais ms moi qd ca pue de la bouche je peut pas
    nan? tu trouve ps? tu fait coment?

    Posté par célestine , le mardi 17 août 2010 à 13:52
  • stopodor

    moi les pulabouche je peus pas
    je sais pas com tu fais toi
    après il peut parler des piekipus
    mais c ps comparable hè

    Posté par célestine rabier , le mardi 17 août 2010 à 20:39
  • Connaissez vous "Fleurs du mal"

    Salut, connais tu le film "Fleurs du mal"

    http://www.makna-presse.com/spip/spip.php?article282

    Liens vers extraits :
    http://www.sciapode.net/index.php?/projets/-fleurs-du-mal/

    Histoire d’amour aussi passionnée que spontanée entre deux déracinés ; Gecko, jeune affranchi dont chaque pas est une danse, et Anahita, iranienne en fuite, accrochée à l’actualité de son pays. Peu à peu leur histoire individuelle est contaminée par l’Histoire et sa médiatisation incessante et inédite sur internet. Juin 2009 : suite aux élections controversées en Iran, les rues sont envahies par les manifestants. Le régime islamique, soucieux de contrôler son image, arrête les journalistes. Les citoyens décident de témoigner en filmant et diffusant les événements sur YouTube. Ces images sont livrées brutes et choquantes. FLEURS DU MAL les personnalise : ce jeune homme, une balle dans la tête, porté par ses amis pourrait être l’un des vôtres… Les iraniens utilisent également Twitter pour programmer des actions de résistance : court-circuiter le réseau électrique de Téhéran, bloquer la ville par des embouteillages géants… Internet se mêle au cours de l’Histoire. Anahita affronte ces images et y cherche ses proches. A son contact, Gecko est renvoyé à sa propre histoire, et ensemble, ils entament un combat identitaire.

    Posté par R.Y , le vendredi 20 août 2010 à 12:11
  • ses baisers étaient un calvaire

    je me suis mise à l'aimer :
    il m'a quittée
    Bardamu :
    "quand ils parlaient les visages se détournaient, parce que le dedans du pauvre sent déjà un peu la mort"

    Posté par séraphine M , le samedi 21 août 2010 à 19:41
  • stopodor 2

    les pulabouches ne devraient avoir de petite amie...
    aucune fille ne devrait connaitre le calvaire d'un baiser d'un pulabouche
    A côté les piekipus c'est de la gnognotte

    Posté par célestine rabier , le dimanche 22 août 2010 à 21:54
  • vu le nombre de mecs à l'haleine de hyène

    je m'étonne des réactions seulement négatives...c'est cornélien quand t'as rien d'autre à te mettre sous la dent !
    allez les filles dites moi vos expériences !
    je me sens seule

    Posté par seraphine M , le lundi 23 août 2010 à 09:44
  • "sur le calvaire il la perdit"

    "c'est elle qui poussa sa plainte
    puisque les hommes n'ont rien dit"

    Posté par seraphine M , le mardi 24 août 2010 à 11:15
  • c les hommes qui sont plus des pulabouche que les filles
    alors ils ont rien a dire
    et en plus y en a qui sont des piekipus a la fois

    Posté par célestine rabier , le samedi 28 août 2010 à 22:44
  • le vrai drame

    c'est quand tu aimes un mec qui refoule de ses caries, que tu te demandes comment tu vas trouver le courage de le supporter ta vie durant... et que ce nauséabond un soir au téléphone t'annonce que c'est fini !
    ma mère m'avait donné son disque de savador préféré :
    "ciel de paris
    un beau matin
    on te respire enfin
    ciel de paris
    aprés la rage après l'orage..."

    Posté par clementine hutin , le vendredi 3 septembre 2010 à 17:41
  • la nausée abonde

    célestine ! t'as rien vu à hiroshima !
    après de longs mois de chômage, je suis secrétaire dans "vidanges curages fosses septiques":
    tu verrais les mecs rentrer après le boulot, (ou plutôt tu les sentirais)...
    je me demande si je ne suis pas sujette à une malédiction : et ya un poète qui a écrit "les chants de maldoror"

    Posté par maryvette sera , le jeudi 9 septembre 2010 à 19:35
  • la nausée abonde

    célestine ! t'as rien vu à hiroshima !
    après de longs mois de chômage, je suis secrétaire dans "vidanges curages fosses septiques":
    tu verrais les mecs rentrer après le boulot, (ou plutôt tu les sentirais)...
    je me demande si je ne suis pas sujette à une malédiction : et ya un poète qui a écrit "les chants de maldoror"

    Posté par maryvette sera , le jeudi 9 septembre 2010 à 19:36
  • les chutes du niagara

    cette lucie-là était-elle une femme-fontaine ?
    oncques n'en vis !

    Posté par line O'piney , le samedi 9 octobre 2010 à 10:11
  • pour mirage

    Par Hasard Lucie je me retrouve à cette page,
    quand tout soudain m'apparait en mirage.
    Des photos, des poèmes, de textures en outrage,
    me déroutent et m'apaisent comme une femme aimée.
    De la poésie pourtant je ne suis pas familier,
    mais quel élan, quel frisson, me procure ces beautés..

    Posté par guiom , le dimanche 17 octobre 2010 à 01:21
  • henri michaux

    "dans la brume tiède d'une haleine de jeune fille
    j'ai pris place..."

    Posté par clementine hutin , le vendredi 22 octobre 2010 à 10:43
  • Si cela vous inspire...

    http://www.myspace.com/ceciledeste , une artiste pop folk cherchant à percer...

    Bonne continuation !

    Posté par Lisa , le mardi 9 novembre 2010 à 14:03
  • à pénélope lop

    le pénultième impétrant resta impénétrable

    Posté par jelly roll teton , le vendredi 12 novembre 2010 à 17:35
  • penélope lop

    l'antépénultième impétrant
    restait impénétrablement
    empêtré sur le trépied
    et trépignait de rogne

    Posté par jelly roll peton , le lundi 15 novembre 2010 à 15:18
  • pénélope lop

    c'était un piètre prêtre pleutre

    Posté par jelly roll peton , le mardi 16 novembre 2010 à 15:09
  • pénélope lop

    c'était un pieux prêtre piètre au pieu

    Posté par jelly roll peton , le mercredi 17 novembre 2010 à 10:51
  • je ne sais si

    c'est pierre louys
    mais il y a un poème sur les grandes lèvres

    Posté par amandina jade , le jeudi 25 novembre 2010 à 17:47
  • en tout cas

    assez baiser !

    Posté par mahaut gany , le mardi 7 décembre 2010 à 09:58
  • derd

    dfgtdd

    Posté par ddd , le dimanche 3 avril 2011 à 14:07
  • et toujourd ça baise !

    Posté par laura outrans , le jeudi 9 juin 2011 à 11:40
  • celestine rabier, où es-tu ?

    Posté par huguette apant , le vendredi 14 octobre 2011 à 16:57
  • Les fleurs du bien, les fleurs durent bien mal supoorter les outrages du temps... le mal de notre temps, c'est d'innonder d'imondices les écrans... Et à cran, les fleurs du mal à la tête, à force de boire l'eau de vie qui les fera mourir...

    Posté par Alain , le samedi 15 octobre 2011 à 15:23
  • Ah le baiser tout un art!!!

    Je connais ce merveilleux poème, empreint de sensualité...j'ai été heureuse de le lire à nouveau.
    belle soirée

    Posté par Esterina , le lundi 24 octobre 2011 à 18:09
  • o'melett

    on en reste baveuse

    Posté par laure dali , le mardi 29 novembre 2011 à 14:58
  • célestine !

    es-tu toujours là ?

    Posté par amapola zarony , le mardi 29 novembre 2011 à 15:06
  • @penelope lop

    qui boit sec pue du bec

    Posté par amapola zarony , le mercredi 30 novembre 2011 à 10:30
  • naissance du cunni

    j'ai demandé qu'il se brosse les dents, je l'ai passé à la menthe, au chewing gum, rien n'y faisait. Je l'ai prié de descendre au cou, aux seins,encore plus bas : il voulait baiser des lèvres, il s'en est donné à con joie...depuis je suis heureuse

    Posté par ursula treen , le lundi 5 décembre 2011 à 11:34
  • j'ai connu une poétesse qui prenait son pied avec albert samain

    Posté par ursula treen , le mardi 6 décembre 2011 à 14:24
  • not guilty

    le comble c'est que les gakipudubec ne sentent rien

    Posté par amélie melaud , le jeudi 8 décembre 2011 à 15:57
  • french cancan

    mon amie française est du genre grille-d-égout...en plus elle est frigide ! elle me dit toujours :
    "je ne sens rien" !!!

    Posté par ali tozz , le jeudi 8 décembre 2011 à 16:04
  • purificateur

    je me demande si célestine rabier a eu des contacts avec dsk

    Posté par ann bahn-tryston , le vendredi 9 décembre 2011 à 12:59
  • ya des longueurs !

    le plus long baiser de l'histoire de canalblor

    Posté par therese kirikan , le vendredi 16 décembre 2011 à 17:42
  • j'ai beau laisser une trace

    plus rien n'apparait

    Posté par ann archiloque , le jeudi 22 décembre 2011 à 16:30
  • le baiser n'est qju'un préliminaire

    il faut psser outre, que diable!

    Posté par ann archiloque , le vendredi 23 décembre 2011 à 09:52
  • ça sert à rien

    Posté par ann archiloque , le samedi 24 décembre 2011 à 19:06
  • un coup d'épée dans l'eau

    car tu ne prends même pûs la peine de lire ton blog

    Posté par ann archiloque , le lundi 26 décembre 2011 à 09:46

Laissez moi une trace de votre passage